Google se met au fact-checking dans ses résultats de recherche

  • Post category:SEO / Site Web
  • Post comments:0 commentaire
  • Post last modified:12 avril 2022
  • Temps de lecture :5 min de lecture

Le président Emmanuel Macron qui soutient la cryptomonnaie DogeCoin, Burger King qui crée un hamburger moitié végane moitié carnivore… Certains d’entre vous se sont sans doute fait avoir pour le 1er avril. Comme quoi, il est difficile de trouver les bonnes informations et surtout, de savoir si elles sont avérées. Google l’a bien compris et a développé plusieurs solutions pour vous aider à consulter des sources fiables !

Vous avertir sur des sujets sensibles à la désinformation

Dans le billet de blog Google du 31 mars 2022, on peut lire que la firme de Mountain View a peaufiné son alerte sur les sujets sensibles voués à changer rapidement. Ce type de notification, testé depuis juin 2021, est prévue pour éviter la désinformation. Google se réserve le droit de ne pas afficher de résultats. Il indique que les résultats changent rapidement et que cela prend du temps pour trouver des résultats fiables. 

Dans le billet, il est noté que cette notification est existante en 20 langues différentes. Personnellement j’en n’ai jamais vu en français. Il semble que ce dispositif soit surtout développé sur les réseaux américains pour le moment.

Cette fonctionnalité a été étayée pour être testée (toujours aux USA) avec de nouvelles indications. Le lecteur est amené à réfléchir sur le sujet demandé et à revenir plus tard. Un lien le renvoie également sur une page Google expliquant comment évaluer les informations trouvées.

Blog Google

Rappel sur l’outil des vérifications des faits Google

En octobre 2021, Google avait déjà sorti un outil pour nous aider à y voir plus clair sur les informations qu’on voit passer sur Internet et notamment sur les réseaux sociaux. Vous ne connaissiez pas Google Fact Check Explorer ? C’est simple, il fonctionne à la manière d’autres sites de vérification des faits.

Tapez votre sujet et découvrez si les faits sont vrais, faux, trompeurs ou à prendre avec des pincettes. Google utilise ensuite une source sûre sur laquelle vous renvoyer. Souvent des organes de presse spécialisés dans le fact-checking comme AFP Factuel, 20 Minutes, dpa-factchecking, Les Observateurs France 24…

Voici ce que ça donne en image :

https://toolbox.google.com/factcheck/explorer

Le nouveau label « Hautement cité » de Google

Toujours dans cette lancée de recherche de l’information exacte, Google a déployé un tout nouveau label qui se base sur la réputation. Le label « Highly cited » s’affichera sur l’image d’un article en première position dans les résultats de recherche Google. Il mettra en valeur la source la plus citée sur un sujet. L’article bénéficiera d’une place de choix dans les résultats pour être mis en valeur, une sorte de featured snippet ! 

Label hautement cité Google

Ce label « Hautement cité » sera d’abord mis en place aux USA avant d’arriver partout dans le monde dans quelques semaines. 

La question se pose tout de même sur l’influence des sites énormément consultés. Ce n’est pas parce qu’un site est populaire, qu’il renvoie forcément des informations exactes. On le voit notamment parfois sur Google News, avec certains articles racoleurs qui viennent se placer sur notre fil. C’est là tout le défi d’un fact-checking minutieux !

Laisser un commentaire